L'érèse rouge, mâle

Pas de toile pour cette espèce, mais un terrier d’où elle guette et capture ses proies. L’entrée est recouverte d'une tente de soie et de terre. La femelle y transporte son cocon durant la journée et le redescend la nuit à l'abri.
L'érèse rouge, mâle
Photo précédente Retour Photo suivante